Découvrez une culture chinoise vibrante s’épanouissant au-delà des plages de Tahiti

L’île de Tahiti est un lieu touristique célèbre pour ses plages de sable blanc, ses eaux cristallines et son éventail d’activités touristiques comme le kitesurf et la plongée avec des jours de manta. Mais au-delà des vues pittoresques, Tahiti abrite également une culture chinoise dynamique qui mérite d’être explorée. Avec une population chinoise de cinq à dix pour cent, Tahiti abrite de la nourriture, des lieux et une ambiance inspirée de l’héritage asiatique. Lisez la suite pour en savoir plus sur les apprentissages culturels que vous pouvez explorer sur l’île de Polynésie française.

L’Ile

Tahiti est bien plus qu’un lieu de villégiature pour que les touristes sirotent des Pina Coladas. L’île offre un regard ravissant et une occasion d’en apprendre davantage sur la culture chinoise. Les premiers travailleurs chinois sont arrivés à Tahiti il ​​y a 157 ans à la recherche de petits boulots et ont depuis élu domicile dans cet endroit. Un groupe ethnique de la province chinoise du Guangdong, les Chinois Hakka, constitue l’essentiel de ce groupe. Il existe plusieurs organisations chinoises locales, comme l’Association Koo Men Tong, qui a été créée en 1918 pour aider au bien-être et au maintien de la culture. L’association organise également des cours de chinois mandarin pour que les enfants apprennent la langue.

Repères

Un point de repère important est le cimetière chinois d’Arue, qui est une ode à la tradition chinoise d’enterrer les morts la tête tournée vers la mer. Le cimetière abrite plus de 5 000 tombes et offre une vue magnifique sur la baie de Pirae. Le temple chinois Kanti est un autre excellent exemple de l’héritage chinois de l’île avec ses 12 statues en granit de trois pieds représentant les animaux du zodiaque chinois et son toit de style pagode.

Aliments

L’un des plus anciens restaurants chinois tahitiens de l’île, Dahlia, traduit magnifiquement la cuisine chinoise pour le palais tahitien. Les plats comprennent un canard rôti chinois tahitien avec une sauce douce aux pacanes, du poisson perroquet cuit à la vapeur, du porc rôti et de la gueule de poisson. À ne pas manquer, le Poisson cru à la Chinoise, une nouvelle version du plat national officieux de Tahiti : le thon cru mariné au gingembre et au lait de coco.

Lire précédent

3 serpents venimeux que tout routard doit connaître

Lire suivant

Abandonnez les pilules et optez pour la vitamine ‘Mer’ avec Ocean Swimming

Articles les plus consultés